340ef89739255ad52c4b4348d547c

Les proches du trentenaire avaient poursuivi le magazine pour atteinte à la dignité et atteinte au droit à la vie privée pour avoir publié la photo du jeune homme gisant sur une civière. Ils réclamaient 45.000 euros de dommages et intérêts.

Cliquez ici pour lire la suite