image (44)

Depuis le début de l’année 2019, les forces de l’ordre semblent connaître une réelle crise. Un mal-être et une souffrance psychologique qui s’étendent peu à peu à la profession. Pierre*, CRS dans une compagnie grenobloise, témoigne.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)