PARIS/FRANCE : Rejected asylum seekers deported

Alors qu’elles sont très majoritaires (70 à 80% des raccompagnements), il apparaît que les expulsions forcées coûtent plus de six fois plus cher que les retours aidés.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Maitre Confucius)