5cf80b8609fac29d628b4568

La justice a relaxé, faute de preuve, quatre syndicalistes de la CGT poursuivis pour «violences en réunion» contre le député RN Sébastien Chenu. L’élu avait été expulsé de force d’une manifestation du syndicat à Valencienne en 2018.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Nadia)