19499927

Près du boulevard périphérique, porte de la Chapelle, franceinfo est allé à la rencontre de ces hommes, venus pour beaucoup du Soudan ou d’Afghanistan, devenus accros au « caillou ».

Cliquez ici pour lire la suite