838_martin_bureau

Selon l’enquête menée par l’autorité administrative indépendante, «certaines préfectures n’envisageraient pas le déplacement d’agents en détention pour procéder au recueil des empreintes», indispensable pour renouveler une carte d’identité.

Cliquez ici pour lire la suite