1231933

Lundi après-midi, à Athis Mons (Essonne), deux élèves du lycée Marcel Pagnol, qui venaient d’apprendre qu’ils étaient recalés au bac, se sont énervés contre le proviseur de leur établissement. Ils l’ont frappé à plusieurs reprises au visage et menacé de revenir le soir pour brûler le lycée.

Cliquez ici pour lire la suite