960x614_personne-signe-cheque-illustration

De moins en moins utilisé, mais de plus en plus fraudé. La Banque de France a publié ce mardi son bilan 2018 de la fraude aux moyens de paiements « scripturaux » (chèque, carte, virement, prélèvement), et le chèque fait figure de mauvais élève. L’année dernière, 450 millions d’euros ont été fraudés via les chéquiers, un montant en hausse de 53 % par rapport à 2017 ! Le vol et la falsification (grattage, gommage) sont les deux principales méthodes des fraudeurs.

Cliquez ici pour lire la suite