41A0644E-D29E-4D98-9EAB-1DC35BB65AEA

Une trentenaire a été condamnée, ce mardi, par le tribunal. Érotomane, elle avait envoyé de nombreux messages à un médecin de la région, entre le 15 août et le 13 septembre 2018.

Cliquez ici pour lire la suite