EDB098C4-4B25-4C53-8952-B50D24B6FECF

Lundi 29 juillet, en fin d’après-midi, les gendarmes d’Orange reçoivent un appel d’une femme très inquiète à Camaret-sur-Aigues. Elle indique aux militaires que son compagnon, âgé d’une cinquantaine d’années, est très dépressif, et leur explique, en substance, qu’elle a peur qu’il mette fin à ses jours. En précisant qu’il a une arme.

Cliquez ici pour lire la suite