E7D21343-E44A-4901-BE2C-6AD7ED4EE0F8.jpeg

Dans le quartier de Ménimur à Vannes, le trafic de drogue a changé de lieu d’ancrage depuis le début 2019. Les dealers ont quitté le parc de Kérizac, en plein cœur du quartier, pour le parc de Kermesquel, prisé des familles. Excédés par le trafic qui perturbe leur quotidien, des riverains affichent depuis des mois leur colère sur des pancartes à la vue de tous.

Cliquez ici pour lire la suite