Un-gendarme-arrete-en-possession-d-explosifs-a-Paris-mis-en-examen-et-ecroue

La douleur d’une mère ? Étant mère de gendarme je n’ai pas le droit d’éprouver de la douleur, je suis condamnée à ne rien ressentir. Le tribunal Twitter m’a condamnée à être qu’une pute ayant engendré un batard. Mais qui connaît ma vie de mère d’un FDO? Qui sait ce que je

Ressents lorsqu’il part le matin et qu’il m’envoie un message pour me dire qu’il m’aime? Qui sait comment je suis face à ces images de violence derrière mon écran, l’empêchant toutes autres activités car médusée devant tant de violence ?

Qui connaît ce sentiment d’impuissance de savoir que peut etre son enfant est en danger parce qu’il a choisi un métier qui ne devrait être que la protection de ses congénères ?

Qui peut imaginer ce qu’est l’attente d’un message pour essayer de se rassurer mais qui n’interviendra qu’en fin de journée? Il est vrai que son métier il l’a choisi mais est ce une raison de penser qu’il doit tout supporter, et surtout être la cible de tous les haineux frustrés qui n’ont pour but que de blesser voire tuer pour assouvir leur soif de sang qu’ils pensent impur ?

Mon 💙 ressemble à tous les ❤️ de maman qui sent son fils en danger. Mon émotion lorsqu’il est blessé est la même qu’une maman qui voit son fils en difficulté. Si vous pensez que je suis différente des autres mères il est tant de vous poser la question sur votre empathie. Pensez vous votre douleur supérieure à la mienne ? Je ne renierai jamais mon fils pour satisfaire votre médiocrité. Je suis fière des valeurs que je lui ai inculqué, je suis fière de son métier. On a tous le choix de devenir ce que l’on veut et je préférerai toujours voir mon fils du côté de la loi que du côté de la délinquance, n’en déplaise à certains.

Je soutiendrai toujours les FDO et leurs familles face à des décérébrés qui ont perdu leurs valeurs et ce n’est pas pour autant que je ne suis pas en capacité de reconnaître qu’il puisse y avoir des erreurs, j’ai toujours su que l’erreur est humaine et que seul celui qui ne fait rien n’en commet pas.

Merci à tous pour vos gentils messages qui me sont allés droit au 💙

Christelle (texte pris sur Twitter)