4147CA7D-899C-499B-B7E1-7D37D98F4E56.jpeg

Dérangés dans leur business par la vidéosurveillance, les dealers toulousains n’hésitent pas à s’attaquer aux caméras par tous les moyens. La mairie les remplace automatiquement.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)