19201340lpw-19202757-article-jpg_6426583_660x281

Au cœur de l’été, notre chroniqueur, policier de la BAC lyonnaise et inlassable pourfendeur de la haine anti-flics, fait le bilan d’une année funeste.

Il n’y a pas si longtemps, l’été évoquait un havre de paix, entre le trop-plein de la fin d’année et l’envie de s’y replonger de la rentrée. Une pause ensoleillée pour recharger les batteries, qui devait d’autant plus nous libérer d’un cru 2018-2019 d’une intensité folle.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)