justice

« Fort heureusement, il n’y a pas eu de drame » ; « Cela aurait pu finir plus mal… » Pour une fois, ministère public et défense étaient d’accord, lundi 19 août au tribunal correctionnel de Valence.

Cliquez ici pour lire la suite