66DA8814-7397-40BF-81B2-E111E8CC1C98

David Michaux, secrétaire national du syndicat CRS UNSA Police, attendait « plutôt un message de soutien » de la part du président de la République, alors qu’Emmanuel Macron a dit mercredi devant la presse envisager de « repenser certaines méthodes d’intervention » durant le mouvement des « gilets jaunes », lequel a donné lieu à des « blessures inacceptables » et des « mutilations ».

Cliquez ici pour lire la suite