emotionheader

Le tribunal correctionnel de Tarascon (Bouches-du-Rhône) a relaxé, ce mardi 27 août, le patron d’une boîte de nuit dont l’un des serveurs s’était tué au volant de sa voiture, en état d’ivresse, après son travail.

Cliquez ici pour lire la suite