crs_5-4467853

Vendredi 11 octobre, 75 % des policiers des brigades d’intervention de Toulouse se sont fait arrêter la veille de la mobilisation nationale des Gilets jaunes. Selon leur syndicat, ils sont épuisés et démoralisés.

Cliquez ici pour lire la suite