Le couple, déjà condamné pour fraude fiscale, a été reconnu coupable de «blanchiment aggravé» mais relaxé des faits de «corruption».

Cliquez ici pour lire la suite