640_080_hl_acornu_916785

C’est un témoignage rare. Un an après le début du mouvement des « gilets jaunes », Stéphane, CRS, nous livre son ressenti des douze derniers mois. Entre « l’extrême violence » des manifestations parisiennes, la peur dans les rangs des forces de l’ordre, et « l’incompétence » de ses supérieurs.

Cliquez ici pour lire la suite

(Merci Yann Bourguignon)