c631da571dd0bc9eb6a944d544dcc1f613fa5ff1

La police indienne était accusée samedi d’avoir abattu de « sang-froid » quatre suspects de viol sur le lieu de reconstitution du crime pour satisfaire la colère de l’opinion publique, Amnesty International demandant que toute la lumière soit faite sur cette « exécution arbitraire » présumée.

Cliquez ici pour lire la suite