1042577691.jpg

Les derniers chiffres du ministĂšre de l’IntĂ©rieur concernant les crimes et dĂ©lits enregistrĂ©s par la police et la gendarmerie sont tombĂ©s. Et ils ne sont pas bons. La majoritĂ© des indicateurs montent, qu’il s’agisse des homicides ou des agressions physiques comme sexuelles.

Cliquez ici pour lire la suite