69E87915-5571-439C-B7A4-37BAFF0E138C.jpeg

On en sait un peu plus sur ce qu’il s’est passé sur la place d’Italie, à Paris, le 16 novembre, et les circonstances dans lesquelles le Valenciennois Manuel Coisne, ou « Manu », a été touché au visage par une grenade lacrymogène. Surtout, on sait désormais d’où provenait exactement le tir.

Cliquez ici pour lire la suite