10258071-228A-4440-8879-84FF169B2109.jpeg

Sur son compte Twitter, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron a affirmé que les grévistes se mobilisent pour défendre leurs « privilèges ».

Cliquez ici pour lire la suite