A73C0DC8-31ED-47B3-9A0A-2AB7A2CAC618

Corps et visage dissimulĂ©s, canne de rotin en main, la femme avance, lĂšve le bras puis fouette la condamnĂ©e agenouillĂ©e : c’est la derniĂšre recrue d’une nouvelle brigade fĂ©minine chargĂ©e de flageller les femmes, de plus en plus nombreuses Ă  ĂȘtre punies Ă  Aceh en vertu de la charia.

Cliquez ici pour lire la suite