4VRC3NEZUYXRKNVZC7M6VKJN5I

Les jeunes filles avaient entre quinze et seize ans au moment des faits qu’elles dénoncent. La fédération française de la montagne et de l’escalade assure vouloir se porter partie civile.

Cliquez ici pour lire la suite