1340181 (680 x 439)

Alors que des migrants se suicident en rĂ©tention, un rapport pointe l’insuffisance des soins dans ces lieux d’enfermement. Il faut « redĂ©finir les missions » des mĂ©decins, leurs moyens, et prĂ©voir enfin des psychiatres, affirme Adeline Hazan, contrĂŽleuse des lieux de privation de libertĂ©, dans un avis publiĂ© jeudi 21 fĂ©vrier.

Cliquez ici pour lire la suite