1351977 (800 x 516)

La police nationale de Grenoble aurait préféré une soirée calme hier. Les fonctionnaires ont été victimes d’actes violents avant de contrôler la situation. Ils ont été la cible d’un tir de mortier à leur arrivée au parc Jean Verlhac et, plus tard, un véhicule a été volontairement percuté.

La suite ici