Gendarmerie

Sophie, infirmière et considérée comme personne “à risques”, s’est vue forcée de quitter la caserne où elle vivait avec son conjoint, gendarme en Meurthe-et-Moselle.

L’article complet ici