CF10AD4D-9A41-4B0F-8E1B-C9315087F8FB

La cour d’appel de Poitiers a relaxĂ© les cinq militants d’extrĂȘme-droite. Relaxe totale que ce soit sur les faits d’incitation Ă  la haine raciale ou de dĂ©gradations. La prescription a Ă©tĂ© retenue. Une dĂ©faite cinglante pour la communautĂ© musulmane de Poitiers.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)