qlbr2qdadape6rb6w4dzdf2lyu

Une amicale de locataires de la cité Charles-Schmidt a négocié la paix sociale avec les trafiquants. Le deal ? «moins de nuisances», en échange de les laisser «faire leur business». Et ça marche.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)