454E6EBE-FABF-4C3A-990D-07FDDBC48653

La cour d’appel de Grenoble doit confirmer ou non, ce mercredi, la remise en liberté d’une des trois personnes impliquées dans le meurtre d’Adrien, 26 ans, poignardé en 2018 à Meylan. « Il a crié victoire quand mon fils est tombé », rappelle le père de la victime.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)