UXY24N3ELQXQU57X7643LHIB2U

Le maire de la petite commune de Miribel-les-Échelles (Isère) a été violemment pris à partie par un groupe de jeunes gens alors qu’il tentait d’intervenir pour faire cesser des jets de pétard sur la place du village, lundi vers 21 heures.

L’intégralité de l’article ici