photo-le-dl-1595622679

La défense a exploité un léger couac aux lourdes conséquences dans le dossier de son client prévenu d’avoir transporté 400 000 € de stupéfiants. Le parquet de Valenciennes a protesté énergiquement, convaincu qu’il n’y a pas eu d’erreur, en vain.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)