25710-200810182108891-0

Aimed Misaoui, 42 ans, né à Pierrelatte dans la Drôme et résidant à Cannes, a été condamné par le tribunal correctionnel de Grasse à 4 ans de prison dont un an avec sursis probatoire de trois ans pour avoir menacé de mort et commis des violences habituelles sur I., une femme vulnérable.

L’intégralité de l’article ici