La préfecture de police des Bouches-du-Rhône a justifié son revirement par « l’incompréhension » rencontrée par sa décision, dont elle assure qu’elle visait uniquement à protéger les supporters parisiens.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Emmanuel)