Mercredi soir, les gendarmes de la compagnie de Grenoble ont reçu l’appel d’un Isérois, actuellement en vacances dans le Gard, qui venait de voir un message très alarmant publié sur le compte Facebook d’un de ses vieux copains se disant désespéré, sans domicile fixe et déterminé à mettre fin à ses jours en avalant un mélange d’alcool et de médicaments.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)