La gendarmerie, aidée par une brigade cynophile et les pompiers, sont intervenus vendredi 21 août dans un haras de Cronat, en Saône-et-Loire. 59 chevaux ont été saisis, après des « manquements graves en matière de protection animale », constatés dès 2018.

L’intégralité de l’article ici