Dans un contexte déjà tendu, où les Palavasiens dénonçaient depuis le début de la saison un ras-le-bol face aux incivilités auxquelles ils sont confrontés, la bagarre du vendredi 21 août après-midi met le feu aux poudres. La rixe est partie de la boutique de Margot, prise à partie par une famille venue de Marseille, avant que son beau-père, policier municipal, n’intervienne.

L’intégralité de l’article ici