Jusqu’au 2 septembre, sept artistes vont se produire sur l’un des terrains de la prison. À chaque fois, près de 600 détenus, en très grande partie installés dans leur cellule, vont pouvoir y assister.

L’intégralité de l’article ici