VoilĂ  la triste rĂ©alitĂ© du mĂ©tier de surveillant. Notre collĂšgue agressĂ© ce jeudi par un dĂ©tenu, qui l’a Ă©bouillantĂ© avec de l’huile, se trouve toujours Ă  l’hĂŽpital. Gravement brĂ»lĂ©, il a acceptĂ© que nous partagions cette photo pour dĂ©noncer cette agression et rĂ©veiller les consciences.

Source : Syndicat National PĂ©nitentiaire Force OuvriĂšre