Le fonctionnaire de police a Ă©tĂ© frappĂ© gratuitement par un sans-abri qui l’a reconnu alors qu’il Ă©tait dehors de ses heures de service, en civil et accompagnĂ© de ses enfants.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici