Il Ă©tait une heure du matin, mercredi, quand Yacine et Benjamin rentraient chez eux. Il se sont faits agresser trĂšs violemment par deux jeunes avec couteau qui les ont suivi jusque devant leur porte. Si l’agression homophobe est probable, elle n’est pas prouvĂ©e Ă  ce stade.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici