Depuis juin, les gardiens de la paix ne passent plus que huit mois Ă  l’école, contre douze prĂ©cĂ©demment, pour qu’ils aillent plus vite sur le terrain.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)