Depuis son utilisation par GĂ©rald Darmanin, ministre de l’IntĂ©rieur, le mot d' »ensauvagement » n’en finit plus d’agiter le dĂ©bat public. Un sondage montre que ce vocable, controvorsĂ©, jouit d’une large approbation des Français.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici