A Toulouse, un tagueur de 35 ans a Ă©tĂ© interpellĂ© par la police et mis en cause, le 2 septembre, dans 95 faits de dĂ©gradations commis sur des trains SNCF. PrĂ©judice : 100 000 €.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici