Jusqu’à 70 surveillants de la prison de Valence se sont rassemblés devant l’établissement après l’agression d’un de leurs collègues à l’huile de friture.

L’intégralité de l’article ici