MĂȘme son avocat n’en est pas revenu, mais il est parfois des Ă©tats de grĂące dont il faut savoir profiter. Sabri, un jeune homme de 24 ans, comparaissait hier devant le tribunal correctionnel de Marseille pour avoir violĂ© Ă  sept reprises les rĂšgles de confinement. Chacun savait que plus de trois PV conduisaient en mars et avril derniers jusqu’à la case correctionnelle, puisque le gouvernement en avait fait un dĂ©lit.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici