« Tous les trois jours, un pompier est agressĂ© par quelqu’un qu’il vient secourir. Â» VoilĂ  le message choc que l’on peut lire sur certains camions de pompiers Ă  Nantes et ailleurs en Loire-Atlantique. Depuis quelques jours, neuf de ces ambulances ont changĂ© de look afin de « sensibiliser les gens Â».

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici