Stupeur dans le « petit monde » du Régiment du service militaire adapté (RSMAPf) en Polynésie et de l’armée en général après l’annonce du décès d’une stagiaire qui s’est donnée la mort par pendaison.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)